Download Freewww.bigtheme.net/joomla Joomla Templates Responsive

The Art of the lyra

17.00

Category:

Description

Stelios Petrakis, musicien et luthier, livre dans cet enregistrement tout son amour pour les musiques crétoises, autour de son instrument emblématique – la vièle lyra : raffinement des cordes, émotion du chant et rythmes de la danse résonnent dans toute la Méditerranée orientale.

La musique crétoise appartient à la famille des musiques modales de cette région et partage certains traits remarquables avec d’autres traditions musicales – les musiques arabes, turques et bien sûr grecques d’autres provinces. De nos jours, les instruments principaux sont la lyra et le laouto, un grand luth (étroitement apparenté au ‘oud arabe). La lyra est une petite vièle, réalisée dans une seule pièce de bois dur (mûrier, érable ou noyer), traditionnellement dotée de trois cordes. La table d’harmonie est en bois de conifère tendre (cèdre du Liban, cyprès ou sapin). Les notes sont produites par pression latérale du dos de l’ongle contre la corde, une technique peu courante apparentée à celle utilisée pour le jeu du sarangi indien. La lyra parvient en Crète à partir des Iles Égéennes entre le Xe et le XIIe siècle et c’est au XXe siècle que sa facture se stabilise : la « lyra de Rethymnon » marque alors de son empreinte la musique crétoise et sa discographie, jouée par les plus grands interprètes. Enfin, le type le plus récent de lyra, avec cordes sympathiques, est apparu dans les années 1990 : les limites de l’instrument sont repoussées et il devient possible de jouer d’autres types de musiques modales, tout en accordant une sonorité nouvelle au répertoire traditionnel crétois.

Les airs crétois sont principalement des danses joués lors des fêtes locales, des mariages, des baptêmes, etc: lemalevyziotikos, le pentozalis (rapide et lent), la sousta et le syrtos (d’autres sous-genres de danses existent). Le reste de la musique crétoise comprend des chants non destinés à la danse, les plus importants étant les rizitika. Enfin, autre genre remarquable, les mélodies qui accompagnent l’Erotokritos (chanson de geste du début du XVIIe siècle, de plus de dix mille vers, écrite par Vicentzos Kornaros) : cette œuvre imposante occupe une place à part dans la culture crétoise et il fut un temps où des personnes de toutes conditions la savaient par cœur.

Les musiciens :
Stelios Petrakis : lyra (vièle)
Giorgos Manolakis : laouto crétois (luth) et chant
Vassilis Stavrakakis : chant
Giorgos Stavrakakis : laouto crétois (luth)
Giannis Papatzanis : davul (tambour)
Thanassis Mavrokostas : danse, lyra basse.


Stelios Petrakis, musician and luthier, displays in this recording all his love for the Cretan music, based on its emblematic instrument –the lyra fiddle: refinement of stringed instruments, expressive singing and rhythms of the dances resonate throughout the eastern Mediterranean region.